Tous les articles

29 / 03 / 2021 - Par Leonard Inc

Commencer à vendre sur Amazon : tout ce qu’il faut savoir AVANT

Chez Leonard

Temps de lecture : ...

Commencer à vendre sur Amazon : tout ce qu’il faut savoir AVANT

Comment commencer à vendre sur Amazon? C’est simple, vous n’avez qu’à vous créer un compte vendeur et afficher vos produits. La théorie a toujours l’air plus simple que la pratique…

Pour qu’un produit se vende bien sur Amazon, il y a beaucoup d’éléments auxquels vous devez réfléchir. Avec cet article de blogue, nous voulons vous éviter d’avoir comme réflexion « Je ne savais pas que je devais… » ou « Je n’aurais jamais dû essayer de vendre sur Amazon».

3 étapes clés :

  • Vérifiez la rentabilité de vendre par Amazon.
  • Planifiez votre logistique.
  • Créez un compte sur Seller Central et vendez!

 

Est-ce payant/rentable de vendre sur Amazon ?

Même si des milliers de vendeurs font fortune grâce à ce géant du e-commerce, vous devez tout de même vous assurer que vous serez rentable. Pour vous garantir une réussite de commercialisation Amazon, vous devrez prendre en compte les frais d’Amazon, les frais de services FBA (si vous les prenez) et également analyser le potentiel de vos produits.

 

Quel pourcentage prend Amazon ?

Les vendeurs paient des frais de référencement pour chaque article vendu, qui représentent généralement environ 7 et 15 % du prix de vente.

Est-ce rentable de vendre sur Amazon?

En dehors des frais de vente, il existe les frais FBA (Fulfillment by Amazon) qui sont les coûts logistiques pour stocker vos produits dans les Entrepôts Amazon et pour l’envoi de ceux-ci aux acheteurs.

C’est un des grands avantages de cette plateforme e-commerce. En faisant recours au service expédié par Amazon, vos produits deviennent éligibles à la livraison Prime en deux jours, et une livraison gratuite. Un GROS plus pour les acheteurs.

Mais, plus de services égalent plus de frais.

Vendre sur amazon, les frais Canada

Si vous voulez vendre vos produits sur Amazon Canada, les frais FBA dépendent de 3 facteurs essentiels :

  • Le poids du produit
  • La taille du produit
  • La catégorie de produits

Des frais de 0,20$ CDN peuvent être ajoutés pour qu’Amazon s’occupe de l’étiquetage des produits. Vous aurez donc besoin de votre calculatrice en main pour prendre votre décision!

 

L’audit pour trouver le bon produit à vendre sur Amazon

Un point important pour savoir si c’est rentable de vendre par Amazon concerne les produits vendus. Certains produits se vendent mieux que d’autres sur la plateforme. C’est pourquoi vous aurez à analyser, avant même de vous créer un compte vendeur, le marché pour votre ou vos produits.

Selon notre expertise et expérience, votre produit doit :

  • Posséder des éléments différenciateurs;
  • Être non saisonnier;
  • Intéresser les utilisateurs Amazon;
  • Engendrer des achats récurrents.

L’objectif d’un audit de commercialisation est de limiter l’inconnu : vous voulez comprendre dans quel écosystème votre produit aura à se placer. Cette analyse vous renseignera sur la densité de la compétition et les efforts qui seront nécessaires pour arriver à se faire une place.

Audit de commercialisation pour vendre surAmazon

Un audit de commercialisation rigoureux permet de dégager des pistes de succès et des opportunités de marché. Est-ce qu’il y a un volume de recherche intéressant pour ce type de produit ? Quelle est la concurrence sur ces recherches ? Quels sont le volume de vente et les revenus que l’on peut viser pour ce type de produit?

L’objectif est d’analyser le potentiel de ventes du marché ainsi que la densité de la compétition.

 

Quelle logistique doit-on prévoir?

Avant de commencer à vendre sur Amazon, vous devez penser à la logistique que nécessitera cette décision. Lors de l’ajout d’un produit, deux options de distributions sont possibles : soit vous envoyez vous-même le produit à l’acheteur, soit vous laissez le travail au géant du commerce en ligne avec le FBA.

 

Expédier vous-même – FBM (Fulfillment by Merchant)

Avec cette option, vous contrôlez l’inventaire et son stockage, vous expédiez l’article, et vous devez également gérer la satisfaction client. Vous serez responsable de toute arrivée tardive, manquante ou endommagée. Vous aurez également à gérer les retours de produits. Lorsque vous vous expédiez vous-même, vous devez acheter des fournitures d’emballage.

En bref, vous aurez plus de logistique à prévoir. Où allez-vous entreposer vos produits? Comment allez-vous gérer les retours? Quel système de livraison utiliserez-vous? Ce sont toutes des questions que vous devriez être en mesure de répondre avant de commencer à vendre sur Amazon.

 

L’option du FBA (Fulfillment by Amazon)

Vous enverrez les stocks aux centres de traitement des commandes d’Amazon, et ils s’occuperont de l’expédition, du service clientèle, des remboursements et des retours de ces produits.

Il vous suffit de coller les codes barres sur vos produits et de gérer l’expédition vers le stockage Amazon. Vous pouvez très bien demander à vos fournisseurs d’expédier directement vos colis dans leurs entrepôts.

 

Dans les deux cas, le niveau des stocks est extrêmement important.

Essayez de gérer et de reconstituer votre stock correctement. Il est impératif que vous vous assuriez d’avoir suffisamment de produits à vendre et que le niveau de vos stocks soit suffisant pour votre marché et vos ventes. Les ruptures de stock pénalisent le produit et il devient plus cher de le vendre de manière organique et payante. En ayant un entrepôt, cela ne prendra que quelques jours pour renvoyer des produits à Amazon en cas de rupture de stock.

 

Quelle quantité de stock prévoir?

Si votre produit est unique, c’est-à-dire sans comparaison sur Amazon, il sera difficile pour vous d’estimer la vélocité des ventes.

S’il y a des comparables sur Amazon, vous pouvez vous baser sur les ventes de la compétition. Selon l’agressivité de votre lancement en termes de publicité, vous pouvez faire une moyenne de la première page ou une moyenne de la compétition en 5-6-7e position. Nous vous recommandons de commencer avec un à deux mois de stock de sécurité.

Pour ce qui est d’un produit influencé par la saisonnalité, vous pouvez vous fier à vos données de vente hors Amazon.

La logistique de vendre sur Amazon

 

Comment créer votre compte vendeur?

Vous devez choisir entre un compte Basic ou un Professionnel.

Voici une analyse de rentabilité simple qui vous aidera à choisir le type d’abonnement adapté à vos besoins. Avec des frais payables à l’utilisation s’élevant à 1,49 $ par article au Canada, vous devrez réaliser plus de 20 ventes par mois pour compenser des frais d’abonnement mensuel de 29,99 $ du compte professionnel (20 x 1,49 $ de frais de clôture fixes = 29,80 $). Le plan de vente individuel peut donc vous convenir si vous réalisez moins de 20 ventes par mois, ou si vous avez des fluctuations saisonnières.

Important de prendre en compte qu’avec un compte Basic, vous n’aurez pas accès à certaines fonctionnalités du Seller Central.

Créer un compte vendeur Amazon

Pour créer votre compte, vous aurez besoin:

  • une carte de crédit (pour payer les frais d’abonnement si vous en avez)
  • un numéro de téléphone
  • vos coordonnées bancaire afin de recevoir les paiements (tous les 14 jours)
  • pièce d’identité (passeport, carte identité)

 

L’heure de vérité : affichez vos produits

Une fois votre compte créé, vous avez accès à l’interface de gestion Amazon appelée Seller Central. L’outil pour afficher vos produits est disponible dans le menu déroulant Stock de votre compte vendeur. Vous pourrez mettre en place des stratégies pour vendre vos produits sur Amazon.

Nous espérons que ce guide vous permettra de prendre une décision éclairée sur la possibilité de commencer à vendre sur la plus grande plateforme de commerce électronique au monde. En calculant la rentabilité et en prenant compte tous les besoins logistiques, vous serez exactement dans quel projet vous vous embarquez.

Qui sait, dans quelque temps, vous ferez peut-être votre première vente!

Propulser vos ventes en ligne sur Amazon

Karl Demers, Président & Conseiller stratégique / Chargé de projets

Dans le cadre des projets auxquels il participe depuis ces 17 dernières années, Karl intervient principalement à titre de conseiller stratégique et technologique. Il possède une grande habileté de compréhension et d’intégration des concepts marketing et des outils technologiques. Il a participé à des projets touchant des industries aussi variées que les domaines de l’alimentation, le tourisme, le transport, l’ingénierie ainsi que le secteur manufacturier, et ce, lors de projets de types CRM, B2B, B2C, intranet et extranet lui assurant ainsi une polyvalence professionnelle plus qu’appréciable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci, votre commentaire est en attente de modération ?!